La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2016-11-21

Faire des études supérieures une réalité pour vos enfants

Il peut être difficile pour des parents d’économiser pour les études supérieures de leurs enfants.  Les dépenses de la vie quotidienne – des factures d’épicerie au loyer – passent toujours en premier. Cependant, économiser pour les études de vos enfants pourrait avoir une incidence majeure sur leur avenir.

 

Après tout, s’ils poursuivent leurs études après l’école secondaire, ils auront de bonnes perspectives d’emploi.

 

Le gouvernement fédéral offre un montant de 500 $ sous la forme du Bon d’études canadien aux familles ayant un revenu modeste afin de les aider à économiser pour les études de leurs enfants.  

 

Ce montant est déposé dans le régime enregistré d’épargne-études (REEE) de votre enfant. Vous recevrez le Bon d’études canadien même si vous ne versez pas de cotisations personnelles dans le REEE.

 

Grâce au Bon d’études canadien, votre enfant pourrait également obtenir un montant supplémentaire de 100 $ par année jusqu’à l’âge de 15 ans, pour un total de 2 000 $. Si votre banque ou votre institution financière exige des frais pour l’ouverture d’un REEE, le gouvernement du Canada vous versera un montant supplémentaire de 25 $ afin de couvrir ces frais.

 

De plus, si vous ouvrez un REEE dès maintenant, les intérêts réalisés sur le montant du Bon continueront de s’accumuler à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous retiriez les fonds pour payer les études de votre enfant dans une école de métiers, un collège ou une université.

 

Pour faire une demande, rien de plus simple. Il suffit de consulter le Épargne-études, de composer le 1-800-O-Canada (sans frais) ou le 1-800-926-9105 (ATS), ou de visiter le Centre Service Canada le plus près de chez vous.

 

 

 

Conseils pour l’épargne-études

 

Comment garantir un avenir meilleur à vos enfants

 

Nous savons tous qu’en poursuivant leurs études, nos enfants auront un avenir plus prometteur.  Leur permettre d’aller à une école de métiers, au collège ou à l’université, c’est leur ouvrir la porte à une multitude de possibilités et de choix.

 

Saviez-vous que vous pouviez obtenir de l’argent du gouvernement du Canada afin d’économiser pour les études de vos enfants?  Il vous suffit d’ouvrir un régime enregistré d`épargne-études (REEE).

 

 

 

Voici cinq choses à savoir au sujet de l’ouverture d’un REEE :

 

1. Lorsque vous investissez dans un REEE, le gouvernement bonifie cet investissement.

 

Dans le cadre de la Subvention canadienne pour l’épargne-études, le gouvernement pourrait verser 2 $ pour chaque tranche de 10 $ que vous investissez, jusqu’à concurrence de 500 $ par année. Cette subvention est versée à toutes les familles ayant des enfants; toutefois, selon leur revenu, certaines familles peuvent recevoir jusqu’à 4 $ pour chaque tranche de 10 $ qu’elles investissent, jusqu’à concurrence de 600 $ par année.

 

2. Même les familles à revenu modeste peuvent ouvrir un REEE.

 

Toute personne au Canada peut ouvrir un REEE pour un enfant vivant au Canada, quel que soit son revenu. Il n’y a aucun montant minimal requis. Vous n’avez même pas à investir votre propre argent pour recevoir des fonds du gouvernement.

 

3. Votre enfant pourrait recevoir le Bon d’études canadien de 500 $.   

 

Si votre enfant est né après le 31 décembre 2003 et si votre revenu familial est modeste, le Bon d’études canadien de 500 $ sera versé dans le REEE de votre enfant. Vous pourriez également recevoir un montant supplémentaire de 100 $ chaque année jusqu’à ce que votre enfant ait 15 ans.  

 

4. Plus vous commencez à épargner tôt, plus il vous sera facile de payer les études de votre enfant.

 

Vous pouvez contribuer à créer un avenir prometteur pour votre enfant même en n’investissant qu’un dollar par jour. En plus du Bon d’études canadien, vous pourriez recevoir une subvention supplémentaire représentant au maximum 40 % de la première tranche de 500 $ que vous investissez dans un REEE chaque année. Le Bon d’études canadien, vos propres cotisations, la Subvention canadienne pour l’épargne-études et les intérêts s’accumuleront tous au fil des ans. Ainsi, plus vous commencez à investir tôt dans un REEE, plus les fonds investis s’accumuleront.  

 

5. Vous devez tenir compte de certains facteurs au moment de choisir votre REEE.

 

Assurez-vous de demander à votre banque ou autre institution financière si elle offre le Bon d’études canadien et la Subvention canadienne pour l’épargne-études. Elle peut vous aider à ouvrir un REEE et vous renseigner sur les modalités et les frais de service connexes. Renseignez-vous et comparez les coûts et les types de REEE pour trouver le régime qui répond le mieux à vos besoins.

 

Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur les REEE et une liste de questions à poser à votre banque ou autre institution financière en consultant le site Épargne-études, en composant le 1 800 O-Canada ou le 1-800-926-9105 (ATS), ou en vous rendant dans le Centre Service Canada le plus près de chez vous.