La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2016-01-12

"NOTRE" Ministère remplit-il sa mission?

Pour la 4e de sa série de manifestations hebdomadaires visant à dénoncer autant les coupes gouvernementales imposées à son réseau que les mesures d’austérité qui grugent implacablement la qualité de leurs services, les représentants de CPE de la Montérégie et de Montréal ont cru important de faire une fois de plus le point sur la situation. À l’invitation du Regroupement des CPE de la Montérégie (RCPEM), ils se sont installés devant les bureaux du Ministère, 600 rue Fullum à Montréal dès 8h, pour être présents et bruyants à l’arrivée des fonctionnaires. Malgré le froid, ils ont chaleureusement accueilli leurs porte-parole qui ont profité de cette action publique pour questionner sans détour le ministère de la Famille et pour dénoncer certaines incohérences.

S’appuyant sur des statistiques et des données récentes du Ministère lui-même, la directrice générale du Regroupement a d’abord clairement identifié le rôle officiel du Ministère en regard de son mandat envers les services de garde et a fait comprendre qu’il ne le remplissait pas. « On voit à quel point le ministère de la Famille tente de réduire la force, le savoir-faire et l’expertise des CPE en nivelant par le bas, car c’est inévitablement ce qui arrive quand on coupe dans les services aux enfants en favorisant le privé de façon idéologique » a précisé madame Claudette Pitre-Robin. « Tel que démontré dans les tableaux qui suivent, les CPE possèdent plus de personnel qualifié, intègrent plus d’enfants à besoins particuliers ou issus de milieux défavorisés, ont des programmes éducatifs qui respectent le développement de chaque enfant, offrent des structures qui répondent aux besoins des parents, permettent l’égalité des chances pour tous les enfants... Bref, couper dans les CPE signifie que, tôt ou
tard, et plus tôt que tard, les CPE disparaîtront. »

Quelques statistiques sur les CPE
Places au 31 mars 2015, 89 833 places sur 279 310 au total 32,1% des places au Québec sont offertes en CPE

Bénéficiaires de l’exemption de contribution parentale 2013-2014, 4 900 EPC sur 10 888 au total 45% des places ECP sont offertes en CPE.


Installations qui reçoivent des allocations pour enfants issus de milieu défavorisé, 376 sur 624 installations 60,25% des installations qui reçoivent des enfants de milieu défavorisé sont des installations de CPE.


Enfants recevant l’allocation pour l’intégration d’un enfant handicapé, 4 202 enfants handicapés sur 6 774, 62,03% des enfants recevant l’allocation pour enfant handicapé sont reçus en CPE.

Plaintes retenues en 2013-2014, 83 plaintes sur 456 plaintes 18,2% des plaintes reçues ont visé une installation de CPE.

Personnel qualifié au 31 mars 2013, 20 628 membres du personnel sur 32 024 travaillent en CPE (64,4%)
82,1% du personnel était formé en CPE.

Années de service continu 10,3 années en CPE, 6,4 années en garderie subventionnée, 2,9 années en garderie non subventionnée.

La présidente du RCPEM, madame France Bertrand, a abondé dans le même sens. Elle a profité de son temps de parole pour rappeler que jamais au cours des dernières