La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2014-08-27

LA COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES

 


Lors de sa séance publique en ajournement du mardi 19 août dernier, le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) a adopté son budget pour l’année 2014-2015 ainsi que son taux de taxation scolaire.


En juin dernier, avec le dépôt du budget provincial annonçant que la CSDGS devra éponger des compressions budgétaires inégalées à ce jour, la CSDGS a dû demander au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) l’autorisation d’adopter un budget 2014-2015 déficitaire de 3 millions de dollars. Le MELS a donné son autorisation, conditionnelle toutefois à ce que la CSDGS lui dépose, d’ici le 15 septembre 2014, un plan de redressement qui précisera les mesures envisagées pour limiter le déficit et retrouver le chemin de l’équilibre d’ici 2016-2017.


Les nouvelles compressions, incluant notamment le retrait de la compensation pour crédit de taxes aux contribuables, et la réduction des allocations en appui à la réussite sont de l’ordre de 8,3 millions de dollars pour l’année 2014-2015. Ces coupures s’ajoutent à celles subies depuis 2010-2011 qui totalisent maintenant 22,6 millions de dollars.


Mesures d’équilibres prises pour 2014-2015, totalisant 5,3 millions de dollars


§ Recours à la taxe scolaire pour compenser le retrait progressif de l’allocation complémentaire qui était versé par le gouvernement 3 626 981 $


§ Hausse additionnelle de la tarification de la surveillance du midi au secondaire pour passer de 60 % d’autofinancement à 80 % 187 500 $


§ Plan de redressement des établissements déficitaires 367 000 $


§ Attrition d’effectifs dans les services 197 500 $


§ Partie de postes de professionnels non enseignants laissés vacants 480 000 $


§ Réduction des allocations d’aide à la réussite 381 900 $


 


 


 






Pour l’année scolaire 2014-2015, la CSDGS prévoit des revenus de 242,7 M $ et des dépenses de 244,9 M $ dont voici la r&eacut