La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2014-02-26

Développement de nouvelles places de garde en Montérégie Une annonce tant attendue enfin arrivée

Les CPE et les parents de la Montérégie attendaient ce jour avec impatience et espoir ! Ils étaient plusieurs dizaines de CPE à avoir déposé en décembre dernier un projet de développement de nouvelles places pour l’un des secteurs ciblés et aujourd’hui, la ministre de la Famille, madame Nicole Léger, a mis fin à leur attente. Alors que les listes d’attente débordent et semblent interminables, pas moins de 3 106 nouvelles places seront offertes en Montérégie, dans de nouvelles installations ou grâce à des agrandissements. Prenant part à la conférence de presse, madame Marie Malavoy, qui est notamment ministre responsable de la région de la Montérégie, nous rappelait qu’en 2016, ce sont 48 077 places à contribution réduite qui seront offertes aux enfants et familles de la région.


L’annonce est chaudement accueillie par le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM), d’autant plus que 73 % de ces nouvelles places seront développées par des CPE membres du Regroupement.


« Enfin une bonne nouvelle pour les enfants et les familles de la Montérégie ! » commente madame Claudette Pitre-Robin, directrice générale du RCPEM. « Nos CPE, dont certains existent depuis près de 50 ans, ont acquis une solide expertise en matière de saine gestion, d’éducation à la petite enfance, d’éthique professionnelle, de relations de travail et de réponse aux besoins des familles de leur territoire. Ils sont reconnus pour cette expertise et sont même souvent cités comme des exemples d’entreprises d’économie sociale. Que leurs projets aient été sélectionnés par les comités régionaux nous ravit et nous encourage à poursuivre notre mission de défense du droit des enfants à avoir accès à des services éducatifs de qualité ».


En effet, les projets soumis ont été analysés par des comités régionaux indépendants mandatés pour déposer leurs recommandations à la ministre, dans le respect des plans sociodémographiques établis, une démarche de sélection transparente unanimement approuvée et privilégiée à travers le Québec. Alors que des élections sont à nos portes et que la question des dépenses gouvernementales refait surface, il est important de rappeler que les budgets alloués dans le développement de nouvelles places de garde constitue un investissement qui respecte le patrimoine communautaire et collectif, de même qu’il répond clairement aux besoins des enfants et des familles du Québec.