La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2014-02-11

Confirmation de l’aide financière pour la mise en place du complexe de biométhanisation-compostage des MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon

L’équipe de BioM est heureuse de l’annonce faite aujourd’hui par la ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Marie Malavoy, aussi ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, en compagnie du député de Beauharnois, M. Guy Leclair, de l’aide financière d’un montant de 27 876 589 $ accordée par le gouvernement du
Québec pour la mise en oeuvre de son complexe de valorisation des matières organiques par biométhanisation-compostage qui sera situé à Beauharnois. Cette aide financière inclut également une contribution provenant du Fonds pour l’infrastructure verte du gouvernement fédéral, pour lequel l’honorable sénateur Jean-Guy Dagenais était présent.



Grâce à l’aide financière reçue, BioM pourra se doter d’installations à la fine pointe de la technologie qui permettent le traitement ainsi que la transformation des matières organiques en un carburant renouvelable, le biogaz. Ces installations traiteront les matières résiduelles organiques de la population des MRC de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon qui s’élève à plus de 232 000 personnes. Le projet, d’une valeur totale de 44 M$ et financé à 60 % par les deux paliers de gouvernement, répondra aux exigences environnementales du Québec ainsi qu’aux orientations de développement durable des maires de la région en vertu du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC). Avec l’interdiction du gouvernement du Québec d’enfouir les matières organiques d’ici 2020 et, par le fait même, l’obligation de récupérer les matières organiques, les MRC de Beauharnois- Salaberry et de Roussillon souhaitaient pouvoir gérer plus efficacement les matières résiduelles par la valorisation de celles-ci avec la meilleure solution technologique adaptée à leur réalité et qui a fait ses preuves, soit la biométhanisation. En plus de la valorisation énergétique grâce à la production de biogaz, le compost et son contenu fertilisant seront retournés au sol; les matières résiduelles seront donc « doublement » valorisées. Ce projet revêt une importance capitale quant à la réduction des gaz à effet de serre (GES) et au volume de matières organiques destinées à l’élimination dans une perspective de développement durable. « La confirmation de l’aide financière pour notre projet est une excellente nouvelle pour le territoire et pour ses citoyens. Nous devons aider et encourager la population et la région à recourir aux pratiques qui contribuent au développement durable. La biométhanisation permettra de détourner de l’enfouissement des matières qui produisent des GES pour en faire un carburant beaucoup moins polluant que les énergies fossiles comme le pétrole. » a rappelé Nathalie Simon, préfète de la MRC de Roussillon, mairesse de Châteauguay et présidente de BioM. Claude Haineault, préfet suppléant de la MRC de Beauharnois-Salaberry, maire de Beauharnois et vice-président de BioM, se réjouit également de cette nouvelle. « Le complexe BioM sera efficace, sécuritaire et sans nuisance pour la population. En plus, le transport des matières résiduelles organiques sera coupé de plus de la moitié, car actuellement, nous devons les envoyer au site de