La TVSO, près de vous!

Roussillon
Les Jardins de Napierville
Le Haut-St-Laurent
Beauharnois-Salaberry
Vaudreuil-Soulanges



Actualités

2014-02-10

Enquête des pratiques internes Le C.A. du CSSS Jardins-Roussillon accueille favorablement la décision de l’Agence

À la suite de la décision de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie de demander une enquête des pratiques internes du CSSS Jardins-Roussillon, le conseil d’administration de l’établissement entend offrir sa pleine collaboration.


 


«Nous allons tout mettre en œuvre pour que le processus de vérification se déroule efficacement et dans l’harmonie. Nous sommes convaincus que les pratiques du CSSS sont optimales, intègres et transparentes et qu’elles contribuent à offrir des services de qualité à l’ensemble de la population, même en situation de déficit chronique », a déclaré la présidente du C.A., Sylvie Gaudreau.


 


Elle ajoute : « Il nous apparaît normal que l’Agence procède ainsi, puisque la direction du CSSS a déposé un plan de redressement le 15 janvier dernier, afin de retrouver l’équilibre budgétaire en 2015 ».


 


Rappelons qu’en 2010, dans sa volonté d’assurer une accessibilité aux services à sa population, le CSSS Jardins-Roussillon a réalisé, avec la collaboration de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, un exercice de planification stratégique visant à évaluer l’évolution des besoins de sa population pour les dix prochaines années.


 


À titre d’exemple, on estime que répondre à ces nouveaux besoins de services pourrait nécessiter l’ajout de plusieurs ressources, telles que :


-         L’équivalent de 95 lits de courte durée à l’hôpital, soit une majoration de plus de 43 % par rapport au permis actuel de l’établissement;


-         Une augmentation de 26 % du nombre de civières à l’urgence;


-         L’ajout de trois salles d’opération;


-         Un accroissement de l’offre de services en première ligne incluant les services médicaux;


-         Une augmentation des services de soutien à domicile et des ressources d’hébergement pour les personnes en perte d’autonomie.


 


«Si l’enquête qui s’amorce contribuait à valider la planification stratégique du CSSS, nous en serions très satisfaits,» a conclu la présidente du C.A.


 


À propos du CSSS Jardins-Roussillon


 


Le CSSS Jardins-Roussillon compte 14 installations et est administré par un conseil d’administration composé de 18 membres nommés par le ministre de la Santé et des Services sociaux, incluant la directrice générale intérimaire. Il regroupe l’Hôpital Anna-Laberge, les CLSC Châteauguay, Jardin-du-Québec et Kateri ainsi que les Centres d’hébergement de Châteauguay, de La Prairie et de Saint-Rémi. Les soins et les services sont desservis à plus de 209 000 personnes résidant dans les 25 municipalités et sur un territoire autochtone. Le territoire couvert par l’organisme est le 3e en importance en Montérégie quant &agra